mercredi 23 septembre 2020

Les premières diffusions des Mondes engloutis (1/2)

Le 5 juin 1985, Récré A2 consacrait, depuis les bords du lac d'Annecy, une émission spéciale au festival international du film d'animation. Au programme, notamment, les résultats très attendus du concours Anim'A2, qui mettait en compétition des classes de collège de la France entière ayant réalisé un court-métrage animé, tous les films ayant au préalable été diffusés dans Récré A2. Au programme également, l'annonce de quelques-un des dessins animées vedettes de la saison suivante, dont la diffusion allait commencer en septembre.

Au cours de l'émission, on peut donc voir un extrait de Bibifoc (en anglais, la version française n'étant pas encore prête), un extrait de Quick et Flupke d'après les personnages d'Hergé (avec une musique de générique non définitive), un extrait des Aventures de M. Démo, dessin animé de Jacques Rouxel animé par ordinateur et, surtout, un aperçu de ce qui devait devenir la série vedette de l'année 1985-1986, Les Mondes engloutis.

Là non plus, la série n'est pas tout à fait prête. L'extrait qui est diffusé ce 5 juin, qui dure près de quatre minutes, est donc tiré de l'épisode pilote des Mondes engloutis, c'est-à-dire la version « de travail » du premier épisode, qui a été réalisé par la SFP sous la direction de Michel Gauthier en 1984.

Cet extrait est précédé d'une séquence humoristique mettant en scène Charlotte Kady et Jacky Jakubowicz, qui coaniment cette émission. Ils étaient chargés de convoyer par le train les bobines des différents extraits et de les apporter à Annecy ; mais à la suite d'une erreur de Jacky, les voilà coincés dans la petite gare (fictive) de… Rannecy. C'est donc le quai de cette gare qui sert de décor à cette toute première présentation des Mondes engloutis.

Jacky et Charlotte présentent Les Mondes engloutis
Pour la première fois depuis 1985, je vous propose de revoir l'extrait en question. Côté image, ces quatre minutes sont rigoureusement identiques au premier épisode définitif (à d'autres moments, le montage et l'animation du pilote différent du premier épisode, mais pas ici).


La principale différence avec le premier épisode définitif, c'est la présence de musiques provisoires en lieu et place des musiques de Vladimir Cosma (qui n'était pas encore recruté en 1984). Les musiques, choisies par Michel Gauthier dans une banque sonore, pourront probablement être identifées par les plus mélomanes d'entre vous. Pour ma part, j'ai reconnu la toute première : il s'agit de « En bateau », tiré de la délicieuse Petite suite de Claude Debussy, dans une version pour orchestre. (Notons que dans le mixage définitif, ce morceau sera remplacé par un morceau original de Vladimir Cosma qui repose, lui aussi, sur une mélodie à la flûte traversière.) Pour les autres morceaux, c'est à vous de jouer !

(À suivre…)
© Hervé Lesage de La Haye, septembre 2020.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire